Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2012 3 13 /06 /juin /2012 11:49

Il y a pas mal de choses que j'ai du mal à gérer. Faut pas déconner, ça ne fait pas longtemps que j'exerce. Encore moins que je suis installée.

 

Il est vrai que, en tant que remplaçante, c'était hyper confortable, quand je savais pas comment gérer.

« Rappelez la semaine prochaine, le DrGentil sera là ».

Ou alors, un grand classique chez moi :

« Je vous donne ce traitement, on est quoi, mercredi, bon faut compter 4 à 5 jours pour qu'il soit efficace. Si ça va pas mieux...Ben vous revenez. En plus, ce sera le DrGentil ».

Avec mon plus beau sourire à 100 000 dollars US.

 

Forcément maintenant, chuis dans le popo.

Bon, quand même, des fois il m'arrive, insidieusement, de dire, quand je gère moyennement :

« On se donne quelques jours, et puis vous revenez si ca va pas mieux... Ah MINCE, je serais en visite/absente/en formation. Bon, mais vous verrez DrGéant ou DrGentil, ils sont très très bien hein »

Toujours avec mon sourire légendaire.

 

Mais il y a une chose que je n'arrive totalement pas à gérer. Ca me bouffe, ça me fait sortir de mes gonds.

 

Non, en vrai, ça me ronge.De l'intérieur.

Comme une petite marmotte, planquée tranquillou dans ma tête, qui de temps en temps sortirait de son hibernation.

Comme pour me rappeler que j'ai juste enfoui cette sensation désagréable.

 

Le sentiment d'injustice.

 

Ca c'est vraiment le truc qui me tue.

 

La remise en question, par soi-même ou par autrui, même si c'est parfois compliqué, c'est toujours positif et constructif.

Enfin, presque toujours, quand on est capable d'y réfléchir posément et d'en discuter ouvertement.

Discuter d'une décision ou d'une pratique, afin de pouvoir réagir de manière différente et parfois plus adaptée lorsque la situation se présentera de nouveau, ou au contraire de se sentir confortée dans ses choix.

 

La critique constructive, c'est douloureux, mais c'est utile !

 

Mais la critique injuste. Celle qui cherche juste à faire mal. Et qui FAIT mal.

Pas celle qui touche la prise en charge médicale en elle-même, pas le traitement prescrit.

Non, celle qui touche la gestion des situations, l'empathie pour mes patients.

 

Je me sens agressée physiquement. A chaque fois.

 

Alors, on est bien d'accord, c'est une injustice ressentie. C'est moi qui pense que les critiques sont non fondées.

J'imagine bien que la personne qui émet ces critiques a, elle aussi, ressentie une forme d'injustice dans ma prise en charge. Elle est en colère, et elle a besoin de la « décharger ».

Un peu comme quand tu cries sur le gars au bout du fil, celui qui est sur sa plate forme téléphonique de l'autre côté de la Méditerranée ou des Alpes, et qui te demande si tu as bien pensé à relancer ton ordinateur et ta box avant de l'appeler (pour la 5eme fois) pour ton problème de connexion internet.

 

En général, j'arrive, au bout de 1 ou 2 jours à faire taire ces paroles, à faire en sorte qu'elles arrêtent de tourner en boucle dans mes pensées.

Par contre, je sais pertinemment qu'elles sont toujours là, quelque part. Et dès que je suis angoissée, fatiguée, ou que j'ai eu une sale journée : BAM.

 

Ma marmotte se réveille. Et elle a faim, c'est logique.

 

Et j'ai l'impression que c'est dans ces moments là que cette injustice est la plus douloureuse.

Se rendre compte que la personne à l'origine de cette agression est la grande gagnante de l'affaire.

 

Et surtout se rendre compte que, finalement, je ne suis toujours pas capable de gérer la situation.

Que je n'ai pas grandi.

 

C'est peut-être ça, finalement, le plus douloureux.

Partager cet article

Repost 0
Published by bulledeviebulledesurvie - dans Survie
commenter cet article

commentaires

La Tellectuelle 19/06/2012 08:48

La psychiatre qui a pratiqué l'hypnose sur moi est référencée sur ce site :
http://www.hypnose.fr/
Petit conseil, tenter d'orienter les patients vers des psychiatres, ça leur permet d'avoir une part de la prestation prise en charge par la sécu (pas tout dans mon cas mais ça évite de se ruiner
totalement)

bulledeviebulledesurvie 23/06/2012 10:51



Merci pour le lien. A bientôt !



La Tellectuelle 18/06/2012 20:04

Bonjour, je ne suis pas médecin mais j'ai vécu avec cette petite voix terrible qui se réveillait à chaque fatigue, chaque coup de stress.

Un changement de poste, 6 mois à penser que, forcément, quelqu'un va se rendre compte que je suis incompétente, j'ai finalement tenté l'hypnose, sous le fallacieux prétexte que je me rongeais les
ongles. (j'avais alors le sentiment que mon incompétence se voyait sur mes ongles, à la vue de tous).

Trois séances ont changé ma vie professionnelle, je n'ai plus jamais eu ce sentiment de sortir des conneries dès que j'ouvrais la bouche, je me sentais à ma place.

Et à présent, je me trouve pas mal à super top. Je suis devenue ma meilleure amie et mon meilleur public. Et ça fait un bien fou !

J'espère que tu sauras trouver l'apaisement.

bulledeviebulledesurvie 19/06/2012 08:38



Ca m'intéresse pas mal l'hypnose, pour proposer à mes patients.


Je ne sais malheureusement pas vers qui les orienter. Sais tu s'il existe un site internet de "valeur" ?


 



Docmam 14/06/2012 10:03

Un post seulement ??? Je crois qu'un blog ne suffirait pas ^^
Je pense (j'espère) qu'on a tous le même souci à un moment ou à un autre...

bulledeviebulledesurvie 19/06/2012 08:36



Je l'espère, ça montre toute l'humanité dont il faut savoir faire preuve dans ce métier. Et qui dit humanité dit doute...



Docmam 14/06/2012 09:50

Peut être aussi de confiance en ton travail, c'est pas évident de prendre du recul dans ce boulot...
Et je dis ça, mais ça veut pas dire que j'y arrive non plus hein.

Et oui évidement, les critiques des confrères sont un minimum constructives en général, et c'est celles des patients qui font mal, puisque c'est pour eux qu'on essaie de faire au mieux et qu'on se
décarcasse... alors quand on se prend des fions dans la tronche en retour, et qu'en plus on les trouve injustifiées... dur.

bulledeviebulledesurvie 14/06/2012 09:55



Haaaa le problème de confiance en soi. Un vaste sujet. J'en ferais peut-etre un post tiens...



Docmam 13/06/2012 13:51

Ah ah ah je crois qu'on fait tous un peu les mêmes choses "ah vous avez encore mal... bon ben je vous prolonge d'une semaine et... allez 10 jours ! Comme ça vous reverrez avec DrRemplacé !"
Je me suis trouvée bien embêtée quand j'ai fait un remplacement de 2 mois...

Les critiques qui font mal, elles feront toujours mal je pense, et si elles ne nous touchent plus, c'est qu'il y a un problème.
Après, en prenant de l'expérience et de la confiance, elles nous bouffent moins...

bulledeviebulledesurvie 14/06/2012 09:35



Je manque cruellement d'expérience dans ce domaine là alors, faut croire.


Bizarrement les critiques des confrères me touchent pas, mais celle des patients...



Présentation

  • : Le blog de BulleDeVieBulleDeSurvie
  • Le blog de BulleDeVieBulleDeSurvie
  • : Ma vie et celle de mes patients. Leur survie...et la mienne.
  • Contact

Archives

Catégories